Le livret d'accueil du SEL de Moselle centre

Publié le par unselenmoselle

       Afin de commencer à échanger sur le fonctionnement du SEL, nous publions sur le blog les documents sur lesquels nous avons travaillé. Il s'agit du livret d'accueil du SEL de Moselle centre. Suivront le règlement du SEL ainsi qu'une foire aux questions.

      Il s'agit bien entendu de documents de travail qui serviront à engager le débat lors de la réunion de création du SEL. Ces documents sont donc susceptibles d'évoluer, nous attendons vos remarques avec impatience !  

 


L’esprit du SEL : Système d’Echange Local

 

Le principe du SEL est basé sur le simple constat qu’un individu possède des moyens, des compétences ou du temps qu’il peut échanger avec les autres. Dans notre société où tout est régi par l’argent, les SEL permettent de retrouver d’autres valeurs, de créer d’autres liens avec des personnes différentes mais ouvertes à des contacts plus humains.

 

Présentation

 

Le SEL de Moselle centre couvre un secteur triangulaire incluant Metz, Saint-Avold et Château-Salins.

 

Je m’inscris

 

Tout habitant du secteur ainsi défini peut devenir membre. Pour adhérer, il suffit de s’inscrire et de déposer une liste d’OFFRES et une liste de DEMANDES de services ou de biens.

 

Dans le SEL, chacun apporte ses richesses et peut bénéficier de celles des autres. Un catalogue recense toutes les propositions d’échanges.  Proposez ce que vous aimeriez faire c’est une OFFRE. Exprimez ce que vous aimeriez recevoir, c’est une DEMANDE. Ensuite les adhérents prennent contact directement entre eux pour organiser l’échange grâce à une liste des coordonnées.

 

Par exemple, j’OFFRE des cours de piano, une étagère, du co-voiturage, des fruits et je DEMANDE une initiation à l’informatique, une aide pour jardiner et je recherche un poêle à bois.


Vous pouvez tout imaginer ! Faire des courses, promener un chien, arroser les plantes pendant les vacances, prêter du matériel, rentrer du bois, garder des enfants, accrocher un cadre, aider à la cueillette, apprendre à tricoter, déplacer un meuble, faire des confitures, échanger des légumes…

Les seules limites sont VOTRE IMAGINATION et VOS CAPACITES.

 

Nous échangeons

 

Il ne s’agit pas d’un troc direct. Le troc direct consiste à échanger avec une même personne. Par exemple je garde tes enfants ce mercredi et tu m’offres un pot de miel.


Dans un SEL, la notion de troc s’élargit. Comme je n’aime pas le miel en échange de la garde de tes enfants, tu me donnes des unités d’une monnaie virtuelle, et grâce à celle-ci, je vais pouvoir demander à un adhérent bricoleur de venir poser une étagère dans ma salle de bain. Tout le monde peut échanger !


L’avantage du SEL c’est qu’on peut compenser l’échange plus tard, avec des quantités différentes et avec une autre personne du groupe. Avec les unités, pas besoin d’égalité des services, les unités sont ajoutées ou enlevées du compte.

 

Nous évaluons le montant de l’échange

 

Pour assurer l’équité du système, le temps passé est comptabilisé. Une heure donnée pour un service sera compensée par une heure d’un autre service ou par un objet équivalent. Dans les SEL, les échanges sont évalués en se référant au TEMPS grâce à une unité au nom choisi localement, la quetsche pour le SEL de Moselle.


Pour ce qui concerne l’échange d’un bien c’est l’accord de gré à gré sur le montant qui est la règle. La question à se poser est combien de mon temps suis-je prêt à donner pour acquérir cet objet ?

 

Pour l’échange de service c’est la règle d’ « 1 quetsche égale une minute », donc une heure de service équivaut à 60 quetsches, même s’il peut y avoir des modulations.


Par exemple, je garde un chat pendant les vacances, je propose de le faire pour un forfait de quetsches, ou je donne plus de quetsches lorsque mon compte est trop plein…


Par contre, le prix du temps est le même que l’on soit maçon ou architecte. Pas d’inégalités sociales ! Une heure de vie est une heure de vie pour tout le monde. L’important est de s’entendre sur le nombre de quetsches avant l’échange.

 

Nous inscrivons notre transaction dans le livret d’échange

 

Différemment d’autres SEL qui centralisent la comptabilité (un trésorier tient les comptes et les contrôle), nous utilisons un carnet de comptabilité décentralisé, nommé livret d’échange. Chaque membre est donc en possession d’un livret d’échange sur lequel il tient lui-même les comptes des quetsches reçues ou données.

 

Par exemple, Céline, pas bricoleuse du tout, veut accrocher un tableau dans son salon. Elle consulte le catalogue du SEL et appelle Sylvain qui a inscrit dans ses offres « bricolage maison ». Sylvain installe le tableau pour 20 quetsches. Céline remplit le livret d’échange de Sylvain. De même, Sylvain remplit le livret de Céline. Ainsi chacun des deux comptes est immédiatement crédité ou débité. Avec les quetsches ainsi acquises, Sylvain pourra profiter des cours d’informatique à domicile que dispense un autre membre du SEL.

 

Sur ce livret figurent : la date de l’échange, la nature de l’échange, le montant de la somme créditée ou débitée, le solde du compte après l’échange, les coordonnées de la personne avec qui l’échange est réalisé, son solde après échange, sa signature.

Le comptable du SEL relève trimestriellement les soldes des livrets.

 

Nous faisons de nouvelles connaissances
et avons des activités de loisirs

 

Régulièrement, des BLE (Bourses Locales d’Echange) sont organisées. Il s’agit, au cours d’un après midi, durant le week-end, de se réunir en un lieu pour échanger toutes sortes d’objets (jeux et vêtements d’enfants, boutures de plantes, livres, bibelots…). Ces après-midi sont également l’occasion de mettre un visage sur les prénoms du catalogue, de faire de nouvelles connaissances, d’organiser ensemble des activités ou balades, jeux, partage de connaissance, activités festives…

 

Nous pouvons échanger dans toute la France

 

Avec les quetsches accumulées sur votre livret vous pourrez, par exemple


- Etre hébergés pour quelques nuits partout en France grâce à « la Route des sels ».

Plus d’informations sur leur site http://www.route-des-sel.org

- Faire des stages, acquérir des savoir-faire, passer d’agréables moments de loisirs grâce à « La route des stages et des métiers ».

Plus d’informations sur leur site http://route.stages.free.fr

 

Ceux qui le souhaitent peuvent s’investir de diverses manières dans le fonctionnement du SEL de Moselle,  pour faire en sorte que les échanges entre ses membres soient plus riches, plus nombreux, plus joyeux. Le Conseil d’animation est ouvert à toutes et tous.

 

Contact:

 

http://unselenmoselle.over-blog.fr

 

unselenmoselle@gmail.com

 

 

 

 

Publié dans Création du SEL